©PMOIOUI
LA SURCHARGE

ELLE EST INTERDITE
Il n'y a aucune tolérance
 

La réglementation relative aux poids est complexe car elle concerne à la fois le poids total des véhicules et la charge à l'essieu.

Cette réglementation a une double justification

1) Une raison de sécurité tout d'abord car la force d'inertie est d'autant plus grande que le véhicule est plus lourd. Le freinage est donc moins efficace et la distance de freinage allongée.

2) Une raison de protection des chaussées car la dégradation des chaussées est plus que proportionnelle au poids des véhicules qui les empruntent. On admet généralement que la relation entre le poids d'un essieu et la dégradation est de type exponentiel Y = X4.

Cela signifie que le passage d'un essieu de treize tonnes est équivalent à celui de trois essieux de dix tonnes ou de 30 000 essieux d'une tonne.

Autrement dit, un ensemble semi/remorque de 5 essieux provoque une usure de la chaussée équivalent à celle due à la circulation de plus 200 000 automobiles

 
Qu'est-ce que la surcharge ?
C'est un dépassement
- du PTAC
- du PTRA 
- du PMA
- Charge maxi par essieu simple
- Charge maxi sur l'essieu le plus chargé d'essieux tandem
- le poids réel d'une remorque ne peut excéder une certaine proportion du poids réel d'un "porteur-remorqueur"

Montant de l'amende de 4° classe 750 euros .....Mais si elle est > 20% = 1 500 euros

 

Article R281

(Décret n° 72-822 du 6 septembre 1972 Journal Officiel du 9 septembre 1972)
(Décret n° 96-476 du 23 mai 1996 art. 5 Journal Officiel du 2 juin 1996)

   Lorsqu'un véhicule lui paraît en état de surcharge, le fonctionnaire ou agent habilité à prononcer l'immobilisation peut prescrire au conducteur de présenter son véhicule à une bascule proche, en vue de sa pesée et, le cas échéant, de son immobilisation........................
      En cas d'infraction, les frais de ces opérations sont à la charge du propriétaire du véhicule.

De plus, si la surcharge excède 5% du poids autorisé, il y a immobilisation et donc déchargement de l'excédent.