CORRIGE DE LA QUESTION REDIGEE :

"GESTION MARCHANDISES"

 

 

 

PROBLEME N°1                             

 

Réponse question 1:   

Nombre de palettes par jour : 180/4 = 45 palettes

 

Nombre de palettes possibles en fonction des dimensions d’une semi remorque :

L = 13,20 = 13

l = 2,45   = 2

soit 13 x 2 = 26 palettes

 

Nombre de palettes possibles en fonction du poids :

Charge utile de la semi-remorque = 32 – 7,5 = 24,5 tonnes

Le nombre de palettes par semi-remorque est donc limité à 24

Nombre de semi-remorque par jour : 45/24 = 1,9 soit 2 semi-remorques.

 

 

Réponse question 2 :             

 

Temps de trajet : plate-forme – Poitiers : 180/60 = 3 h

Temps de trajet : Poitiers  - Beaumont : 20/60 = 0 h 20

 

Lieu ou trajet

Heure de départ

Durée

Heure d’arrivée

Activité

Entreprise

7 h 00

 

 

 

 

 

0 h 15

 

Conduite

Plate-forme

 

 

7 h 15

 

Plate-forme

 

0 h 45

 

Chargement

Plate-forme

8 h 00

 

 

 

 

 

3 h

 

Conduite

Hypermarché

 

 

11 h

 

Hypermarché

 

0 h 45

 

Déchargement

Hypermarché

11 h 45

 

 

 

 

 

0 h 20

 

Conduite

Beaumont

 

 

12 h 05

 

Beaumont

 

0 h 45

 

Chargement

 

 

1 h 00

 

Pause

Beaumont

13 h 50

 

 

 

 

 

0 h 20

 

Conduite

 

 

3 h 00

 

Conduite

Imprimerie

 

 

17 h 10

 

Imprimerie

 

0 h 45

 

Déchargement

Imprimerie

17 h 55

 

 

 

 

 

0 h 05

 

Conduite

Entreprise

 

 

18 h 00

 

 

Temps de conduite journalière = 7 h 00 inférieur à 9 h (RSE).

La pause déjeuner permet de respecter la coupure obligatoire entre 2 périodes de conduite continue.

Temps de service : 10 h conforme à la durée maximale autorisée.   

 

 

Réponse question 3 :                     

·        Détermination du nombre de km pour l’année

- Pendant 47 semaines : relation hypermarché + imprimerie

Nombre km/jour aller-retour : 15 + 180 + 20 + 20 + 180 + 5 = 420 km

Km annuel : 420 x 4 j x 47 sm x 2 véh = 157 920 km

- Pendant 5 semaines : relation hypermarché seul

Nombre km/j aller-retour : 15 + 180 + 180 = 375 km

Km annuel : 375 km x 4 j x 5 sm x 2 véh = 15 000 km

TOTAL = 157 920 + 15 000 = 172 920 km

 

·        Coût variable : 0,35 x 172 920 =                             60 522 €

·        Coût de personnel

- Salaires : 1 500 x 12 mois x 2 cond. =                               36 000 €

- Charges sociales : 36 000 x 45 % =                                  16 200 €

- Intérim

    Nbre de jours à assurer : 4 j x 7 sm x 2 cond = 56 j

    Coût : 250 x 56 =                                                              14 000 €

- Coût des repas : 11,45 x 4 j x 52 sm x 2 cond =               4 763,20 €

TOTAL COUT DE PERSONNEL = 70 963,20 € 

 

·        Coût véhicules

- Matériel :

1 véhicule en propriété :

amortissement T = 68 000/5 =                      13 600 €

amortissement SR = 27 000/6 =                     4 500 €

intérêts emprunt = 200 x 12 =                         2 400 €

            sous-total                                         20 500 €

- 1 véhicule en crédit-bail :

mensualité : (68 000 + 27 000) x 2 % = 1 900 €

coût annuel : 1 900 x 12 =                                                    22 800 €

- assurances :  3 400 x 2 =                                                    6 800 €

- Taxe à l’essieu = 130 x 4 x 2 =                                            1 040 €

            TOTAL COUT VEHICULES                                               51 140 €

 

·        Coût de structure : 800 x 12 =                                 9 600 €

 

Coût de revient annuel prévisionnel de la relation :

60 522 + 70 963,20 + 51 140 + 9 600                                  192 225,20 €

 


 

Réponse question 4           

- CA souhaité par M. DUVAL :

192 225,20 x 1,12 =                                                              215 292,22 €

- CA réalisé avec SUPERECO

12,60 x 180 x 52 =                                                                117 936 €

- CA à réaliser avec l’imprimerie

215 292,22 – 117 936 =                                                          97 356,22 €

- Nombre de voyages pour l’imprimerie :

4 x 47 sm x 2 véh = 376 voyages

Forfait à proposer par voyage et par véhicule

97 356,22/376 = 258,93 arrondi à 259 €

 

 

Réponse question 5                       

Lors des opérations de chargement et de déchargement, les véhicules de l’entreprise DUVAL vont circuler dans l’enceinte de 4 entreprises, qualifiées d’entreprises d’accueil.

Un protocole de sécurité devra être établi par écrit entre M. DUVAL et chacune des 4 entreprises.

Ce protocole de sécurité comprend toutes les indications et informations utiles à l’évaluation des risques de toute nature générés par l’opération et les mesures de prévention et de sécurité qui doivent être observées à chacune des phases de sa réalisation.

Il concerne les opérations de chargement et de déchargement, c’est à dire toutes les actions mises en œuvre par l’une ou l’autre des entreprises en présence, entre le moment où l’entreprise extérieure pénètre sur le site d’accueil et celui où elle en sort, ce qui inclut :

·        le stationnement,

·        les circulations,

·        le chargement,

·        le déchargement,

·        la manutention.


 

Réponse question 6           

Document pour le conducteur : certificat de formation de base ADR 

 

Document pour la marchandise : document de transport matière dangereuse et consignes écrites de sécurité

 

Panneaux de signalisation du véhicule :

·        2 panneaux rectangulaires oranges bordés d’un liseré noir (1 à l’avant et 1 l’arrière) 

·        trois plaques étiquettes de danger de classe 8 (1 à l’arrière et 1 de chaque côté)


 

PROBLEME N° 2                                                    

 

Réponse question 1                         

FRNG  : capitaux propres + dettes financières - Actif immobilisé net 

             = (-144 460 + 31623) – 50 644

= - 163 481 €

BFR  = (Stocks + Créances clients + autres créances)

            - (Dettes fournisseurs + Dettes fiscales et sociales + autres dettes)

            = ( 5 685 + 20 002 + 67 421 + 21 250)

            - (113 371 + 178 180)

= 114 358 - 291 551 = - 177 193 € 

Il s'agit dans ce cas non d'un besoin mais d'un excédent

Trésorerie : FRNG - BFR = - 163 481 - (-177 193)

                                   = 13 712 € 

La trésorerie nette correspond bien au montant des disponibilités qui figure à l'actif du bilan.

 

 

 

Réponse question 2            

Délai du crédit fournisseur = dettes fournisseurs x 360

                                    (achats + autres achats et charges externes) T.T.C.

= 113 371       x       360                                =  113 371 x 360              = 42 jours

   (174 941 + 645 262) x 1,196                                   980 963

 

Délai du crédit client  =   créances clients (brut) x 360

                                                    CA TTC

                                 = 21 348         x     360 =       21 348 x 360

                                       1 120 824 x 1,196               1340 505             = 6 jours

 

Le délai de crédit client a été réduit de 85 jours à 6 jours. Cette variation ne peut s'expliquer que par le recours à :

- l'escompte d'effets (traites) avant échéance  et/ou

- la cession de créances clients à une société d'affacturage.

C'est par ce moyen que l'entreprise diminue son besoin en fonds de roulement compte tenu de son insuffisance en fonds de roulement. 


 

Réponse question 3            

VA = CA  HST - (achats + (autres achats et charges externes hors ST, CB et intérim)

CA  HST = 1 120 824 - 141 308                          = 979 516 €

 

Consommations externes hors ST, CB et intérim

 174 941 + (645 262 - 141 308 - 187 630 – 48 900)          =  442 365 €

        VA = 979 516- 442 365 = 537 151 € = 54,8 %

 

EBE = VA - (impôts et taxes + salaires + charges sociales + intérim)

EBE = 537 151 - 25430 - 267 643 - 102 292 - 48 900

       EBE = 92 886 € = 9,5 %

 

La valeur ajoutée se situe dans la norme de la profession, en revanche l’EBE est faible (norme de 18 à 20 %).


 

Réponse question 4                         

Justification des montants du compte de résultat prévisionnel

· CA prévisionnel =

CA - ST = 1 120 824 - 141 308 = 979 516 €

CA HST - CA des 2 véhicules = 979 516 - 178 094 € =  801 422 €

 

CA prévisionnel après hausse des tarifs de 5 % =

                     801 422 x 1,05= 841 493 €

Achats de matières

Economie de coût de GO = 0,25 x 110 000 x 2 = 55 000 €

Montant du poste achats de matières :

                174 941 - 55 000 = 119 941 €

Autres achats et charges externes

Economie du coût de ST       =   141 308 €

Economie de CB                    =    52 200 €

Economie de loyers immobiliers= 40 600 €

Economie entretien véhicules  =  

   0,07 x 110 000 x 2              =   15 400 € 

Economie d'assurance

   36 000 x 2                   =      6 545 €

     11  

Economie de frais de déplacement

   35 000 x 30 %                     =   10 500 € 

Economie de péages             =  25 600 € 

Economie d'intérim                =  48 900 €

                                               ___________

         Total d'économie           = 341 053 €

Montant du poste AACE

      645 262 - 341 053            = 304 209 €

 

Impôts et taxes                     = 25 430 €

Salaires et traitements

* Economie de salaire  =       30 000 €

* Montant du poste salaire =  267 643 - 30 000 = 237 643 €

 

Charges sociales

* Economie de charges :       30 000 x 45 % = 13 500 €

Montant du poste charges :   102 292 - 13 500 = 88 792 €

 


Dotation aux amortissements

22 109 x 80 % :          17 687 €

Total charges d'exploitation :        793 702 €

* Résultat d'exploitation :841 493 - 793 702 = 47 791 €

* Résultat financier : - 22 750 €

* Résultat exceptionnel : + 40 000 €

Résultat net = 65 041 €   # 65 000 €

 

 

Réponse question 5                       

CFE pour 9 véhicules de PMA > 3,5 t:

            9000 +(5000x8) =      49 000 €

 

La condition de capacité financière sera satisfaite si l'entreprise TMC dispose de capitaux propres et de garanties d'un montant au moins égal à 49 000 €

Or, ses capitaux propres au 30/09/2004 sont négatifs :      - 144 460 €

Le résultat net de l’exercice 2005 permettra de ramener les capitaux propres à :

- 144 460 € + 65 000 € = - 79 460

 

Grâce au prêt qui lui sera accordé et à son compte courant, M. Dumont. peut envisager une augmentation de capital d’un montant de :

                        100 000 + 6 690 = 106 690 €

Il en résultera un montant de capitaux propres de :

                        - 79 460 + 106 690 = 27 230 €

 

Ce montant étant supérieur à 50 % de la CFE, M. Dumont pourra solliciter de son banquier une garantie en complément d'un montant de :

                         49 000 - 27 230 =  21 770 €