©PMOIOUI
LES DIFFERENTES
ACTIVITES DU CONDUCTEUR


Le chronotachygraphe enregistre les différentes activités du conducteur sur le disque.

Sur ces quatre activités du conducteur, seule la conduite s'enregistre automatiquement. Pour les autres, le conducteur doit manipuler  le sélecteur du chronotachygraphe, et pour ce faire, déterminer dans quelle activité il se trouve.
 

LA CONDUITE
Le symbole représente un volant : 
Seule les périodes de conduite du véhicule sont inscrites sous ce symbole.

 ==> dès l'instant où le véhicule avance, le chronotachygraphe enregistre automatiquement  c'est pourquoi il n'y a plus besoin de sélectionner car il ne figure plus sur les chrono dit "automatiques".
LE TRAVAIL
Vous avez une occupation effective au service de votre employeur
Le symbole représente deux marteaux croisés : 

Est considérée comme période de travail autre que la conduite :

 Le chargement ou le déchargement d'un véhicule
 Surveiller le chargement ou le déchargement d'un véhicule 
 Effectuer les vérifications avant le départ.
 Remplir les documents de transport
 Faire de la mécanique
 .............etc.
LE TEMPS DE DISPONIBILITE
Sous ce symbole  les périodes représentées sont : 

- Le temps d'attente, c'est à dire la période pendant laquelle les conducteurs ne sont pas tenus de rester à leur poste de travail, sauf pour répondre à des appels éventuels afin d'entreprendre ou de reprendre la conduite ou d'autres travaux.

- Le temps passé à côté d'un conducteur, ou sur la couchette, pendant la marche du véhicule

Le conducteur reste à disposition, c'est à dire que, à n'importe quel moment il peut reprendre une activité. Il ne dispose pas librement de son temps.

«Cette activité est considérée comme interruption de conduite continue quand elle est supérieure à 15 minutes»
 
 

LE REPOS
Le symbole représente un lit : 
Les interruptions de conduites (sauf l'attente) et le repos journalier sont représentés par ce symbole.
Le conducteur dispose librement de son temps. Que ce soit pour 15 minutes ou plus ....
Il ferme le véhicule et peut aller au cinéma ou à la piscine ..ou encore au  b.....istrot.
Les "arrêts pipi" inférieurs à 15 minutes ne valent ni interruption de conduite, ni repos, bien que enregistrés en . Ils ne seront donc pas rémunérés.

Lorsqu'on conduit on doit se mettre en position .
 

Une bonne manipulation du sélecteur d'activité permet de mieux gérer ses interruptions de conduite.
 

QUELQUES PRECISIONS SUR L'INTERRUPTION DE CONDUITE, LE REPOS ET L'ATTENTE.

L'INTERRUPTION DE CONDUITE
D'un minimum de 15 minutes, elle peut être prise en  ou .
 
 

LE REPOS JOURNALIER
Il est forcément pris en activité .
Dans le cadre d'un repos fractionné, ne seront pris en compte qu'une ou deux périodes de repos supérieures à 1 heure.
Exemple  :  2 + 2 + 8  = 12
                    1 + 3 + 8  = 12
                    1 + 1 + 10 = 12

ATTENTION !!!!!!
Voir 3820/85 section V, article 7, paragraphe 5

Lorsque après une période de conduite continue, vous prenez une interruption de conduite de 2 heures en , il faudra découper ces deux heures comme suit :
  0h45 d'interruption de conduite
  1h15 de repos (qui pourra être pris en compte dans le cadre d'un repos fractionnée)

Bien entendu pas de décompte d'interruption de conduite lorsqu'on entame une période de repos journalière d'au moins huit heures.
Après 4h30 de conduite continue vous prenez un repos journalier, il n'y a pas lieu de décompter l'interruption de conduite du repos journalier.

LES PERIODES INFERIEURES A 15 MINUTES EN    et .

Lorsque vous vous arrêtez 10 minutes pour une activité bien personnelle (pipi) vous devez manipuler le sélecteur en . Ce temps ne servira pas comme interruption de conduite. Il ne sera pas payé, C'est tout.  (voir quand même l'accord sur le paiement de l'amplitude mensuelle)

Lorsque vous attendez 10 minutes vous serez payés mais cela ne servira pas comme interruption de conduite.